Le coaching en quelques mots:

Le coaching – terme souvent mal utilisé – n’est pas une vogue, c’est un état d’esprit d’utilité personnelle et professionnelle. Si de plus en plus d’entreprises ont recours à des coachs professionnels, c’est dans un objectif d’optimisation des ressources, et aussi parce que l’homme est et restera au cœur de la décision. Un relai de croissance qui remet au centre de la stratégie l’Humain.

Le coaching de dirigeants et de cadres doit aussi répondre à des problématiques précises : mise au point sur les compétences, résolution dans un contexte de conjoncture aléatoire, développement personnel et professionnel, …. Tout cela s’inscrivant bien évidemment dans le cadre des bonnes pratiques du management et de la communication.

Des collaborateurs ouverts, c’est une société ouverte et tournée vers l’avenir et vers le monde.

 

L’urgence de la solution ne doit pas amener aux mauvaises décisions. Qu’il s’agisse de l’entreprise dans sa totalité ou d’une filiale, voire d’un département, l’engagement vers la réussite doit effacer les bruits inutiles. La crise ne doit pas être la règle dans ce cas de figure, mais une exception lointaine.

L’engagement de tous est le point clé : la confiance et l’écoute demeurent les fondations sur lesquelles continuera d’évoluer l’entité.

Focus : les enjeux du recrutement:

Les ressources humaines représentent un capital pour l’entreprise: le processus du recrutement relevant ainsi de l’enjeu stratégique.La problématique du recrutement doit se penser sur le long terme, comme un investissement. Les entreprises sont de plus en plus conscientes de cette réalité et n’hésitent plus à employer les moyens nécessaires pour réussir la sélection de leurs collaborateurs et assurer la renommée de leur marque employeur.